MFR du Ribéracois
Notre Pédagogie


Les acteurs de l’alternance
Les maîtres de stage accompagnent le jeune en formation dans la découverte de leur métier et des nécessaires clés à l’orientation. Transmettre la passion d’un métier, le sens des autres, la confiance dans l’avenir, le goût d’entreprendre, tel est l’objectif que la MFR et les professionnels ont en commun.  

La convention de stage

Pour pouvoir intégrer le lieu de stage, la fiche de sécurité et les trois exemplaires de la convention doivent être impérativement complétés et signés de toutes les parties :

  • Le maître de stage,
  • Le responsable légal de l’élève,
  • Le stagiaire,
  • La MFR (le formateur référent et le chef d’établissement).

L’utilisation de machines dangereuses est strictement interdite.

 

Politique de stage

En 4ème, 3ème, pour permettre la découverte des différents métiers et permettre aux jeunes de déterminer leur projet professionnel, il a été défini une politique de stage qui permet :

  • En classe de 4ème, de découvrir des métiers dans tous les secteurs d’activité professionnels,
  • En classe de 3ème, d’affiner le choix du métier et de s’engager dans la poursuite d’études permettant l’accès à l’emploi.

La visite de stage
Un formateur référent de chaque élève est désigné en début d’année pour suivre l’élève durant sa scolarité. Une visite par trimestre a lieu pour chacun. Le formateur référent reste disponible tout au long du stage.

Le carnet de liaison
Il est le point de repère de l’activité du jeune lors de sa présence en stage et à la MFR. Élève, parents, maîtres de stage, formateurs ont ainsi connaissance de ce qui a été fait en stage comme à la MFR. Tous ces acteurs ont à renseigner les fiches les concernant pour un suivi de qualité. Le jeune doit présenter son carnet de liaison lors des premiers jours de stage.

Présence en stage
La présence en stage est impérative. Le stage fait partie intégrante de la formation.


Les moniteurs

 Les moniteurs (responsables de formation) mettent en place un plan de formation qui organise les temps de cours à la MFR et les temps de situation professionnelle, en tant que stagiaires de formation ou apprentis. 

De plus, le plan de formation est réalisé en fonction de l’évolution du jeune dans sa découverte du métier ou dans sa formation à la MFR. Il permet de structurer la formation du jeune. Il fixe les outils et les moyens à mettre en place entre la famille, la MFR et l’entreprise d’accueil.

 

 

Un livret ou carnet de liaison, est également mis en place sur lequel le maître de stage/apprentissage peut mettre une appréciation sur la semaine en entreprise et également suivre l’évolution et les commentaires en lien avec la MFR.

 

 

Les moniteurs participent à la vie en collectivité. C’est à dire qu’ils participent au temps de repas le midi à tour de rôle et aux veillées le soir de 17h30 à 22h30, avec le temps de repas et le moment du coucher.

Les familles

Chaque MFR laisse une place importante aux parents ou responsables légaux des jeunes. En effet, ils sont invités à intégrer le Conseil d’Administration (CA) afin de participer au développement et à la validation des projets des MFR. Les parents sont associés à la formation professionnelle de leurs enfants.

 

 

L’un des avantages des MFR est donc l’attention particulière que l’équipe pédagogique peut mettre en place avec les jeunes, de par leur effectif réduit, ce qui permets d’être réactif et plus à l’écoute des jeunes en MFR.

 

La vie en collectivité 

 

Les MFR sont aussi présentes par l’apprentissage de la citoyenneté. En effet, les jeunes apprentis ou stagiaires de la formation sont là pour se former et préparer un diplôme, mais aussi pour apprendre à vivre en collectivité.

 

Les MFR sont présentes pour accompagner les jeunes internes à l’autonomie. Durant les temps résidentiels, de la fin de journée, les moniteurs ou animateurs amènent le jeune à se responsabiliser en veillant au respect des règles de vie et à la réalisation des tâches de la vie quotidienne. Les jeunes et les moniteurs ou animateurs vivent ensemble le soir, pour ceux chargés des veillées. C’est à dire que les jeunes mettent le couvert, font la vaisselle, rangent leur chambre, ... Ils apprennent le bien vivre ensemble. Ce principe responsabilise les élèves. De plus, il est proposé des activités : sportives, culturelles, soirées à thèmes sur les temps d’animation.